Trouver un emploi en tant qu’agriculteur urbain à Nancy

Trouver un emploi en tant qu’agriculteur urbain à Nancy

Depuis quelques années, une nouvelle mode fleurit sur les balcons et autres jardins de nos quartiers citadins : l’agriculture urbaine. À Nancy, bon nombre d’emplois se créent afin d’alimenter cette nouvelle tendance écolo. Enquête.

C’est quoi, un agriculteur urbain ?

On connaissait jusque-là le fruit du travail de nos agriculteurs se levant à l’aube dans le but de partir au champ et de cultiver leurs produits, que nous retrouvons dans nos assiettes. Localisés en campagne, souvent gênants sur la route avec leurs gros tracteurs, mais tellement utiles, ces passionnés de nature ont maintenant leur homologue citadin : l’agriculteur urbain. Le but ? Acquérir un petit bout de campagne en plein cœur de ville et y faire pousser des légumes. Fraisiers, framboisiers et autres cultures de pommes de terre sont à l’honneur dans nos villes grâce à l’initiative de nombreuses start-up et jeunes entrepreneurs investis dans ce projet écolo.

Comment devient-on agriculteur urbain ?

À l’heure actuelle, il n’existe pas de formation à proprement dite pour devenir agriculteur urbain. Par contre, il est nécessaire d’acquérir des compétences dans des domaines tels que l’agronomie, le bâtiment, les installations électriques (afin de chauffer les plantations), et en horticulture. Profils écolos et personnes intéressés par la protection de notre climat sont les bienvenues, car c’est un tout nouveau mode de consommation pauvre en émissions de CO2. Bien entendu, tout diplôme spécialisé en agriculture est fortement apprécié.

agriculteur urbain légumes

David, agriculteur urbain à Nancy

Ce trentenaire, père de 3 enfants, a décidé il y a peu d’investir dans une serre urbaine, ce qui est rapidement devenu un mode de vie pour les habitants de son quartier. « Je voulais rapprocher le consommateur du produit qu’il mange » confie David. « Quand on va au magasin, on ne se rend pas forcément compte du boulot qu’il y a derrière pour que le légume arrive sur l’étalage » explique cet agriculteur 2.0 au milieu de sa serre de 1 hectare.

1 an de formation à l’horticulture

Mais David n’est pas arrivé là par hasard, car tout le monde ne peut pas créer une serre urbaine selon ses envies. La pratique est réglementée par la délivrance d’une autorisation de la marie et un local adapté pour faire pousser les plantations. « Avant ça je travaillais dans le marketing, mais je voulais faire quelque chose de plus concret de ma vie, je souhaitais laisser une trace et, si possible, aider mes concitoyens » note-t-il. « J’ai dû passer un CAP métiers de l’agriculture et donc, retourner à l’école. Super expérience, d’autant plus que l’ambiance avec les jeunes était vraiment sympa ! » Au sujet de l’emploi, David nous révèle qu’il n’a pas directement exercé comme entrepreneur, mais a commencé par travailler pour un autre agriculteur urbain près de Paris. Les offres d’emploi dans la Meurthe et Moselle  sont de plus en plus nombreuses et notre partenaire EstJob est spécialisé dans la recherche d’emploi locale. Si vous aussi vous souhaitez tenter l’aventure de l’agriculture urbaine, rendez-vous sur EstJob !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.