Faire un compost pour le jardin

Faire un compost pour le jardin

L’utilisation d’un compost est très bénéfique pour le jardin. C’est en effet un engrais naturel et écologique, qui permet à vos plantes, fleurs et végétaux de bien pousser. De plus, faire un compost vous permet de réduire vos poubelles, ce qui représente un autre acte écologique. Dans cet article, nous allons alors vous apprendre à faire un compost et l’utiliser au jardin.

Matériel nécessaire

Tout d’abord, sachez qu’il est très simple de réaliser un compost. Pour cela, vous avez besoin d’un composteur ou d’un silo à compost. Pour information, vous pourrez fabriquer votre composteur très facilement. Sinon, pour aller plus vite, il est bien entendu possible d’acheter un bac à compost.

Ensuite, vous avez besoin de matières « vertes » et de matières « brunes ». L’idéal est d’avoir autant de matières vertes que de matières brunes. Pour entrer plus dans le détail, les matières vertes sont toutes les matières humides, molles et qui fermentent rapidement. Celles-ci peuvent se composer des déchets de la cuisine ou encore d’herbes fraiches, voir un article les déchets à mettre au compost. À l’inverse, les matières brunes sont les matières sèches et dures. Parmi celles-ci, nous pouvons citer les petites branches sèches, les feuilles mortes, la paille, la sciure, l’écorce, etc.

Enfin, notez qu’il est préférable de faire en sorte d’avoir de petits morceaux de matière pour que le compostage soit plus rapide et facile.

La réalisation du compostage

Ensuite, une fois que votre compost est constitué, il sera important de remuer régulièrement tout cela. Cela permettra d’aérer le compost, ce qui est essentiel pour avoir un bon résultat. De plus, à chaque fois que vous ajouter de la matière, nous vous conseiller de remuer le mélange. Cela permettra de bien répartir les micro-organismes entre les anciennes et les nouvelles matières. De cette façon, le processus sera plus rapide.

En parallèle, vous devez prêter attention à l’humidité de votre compost. En effet, celui-ci ne doit pas être trop sec. Si cela arrive, vous pouvez légèrement arroser ou alors ajouter des matières vertes. Bien entendu, précisons que pour éviter un assèchement, il est conseillé de positionner votre compost à l’ombre. En même temps, si votre compost ne doit pas s’assécher, soulignons qu’il ne doit pas être non plus trop humide. Cela amènerait une fermentation d’anaérobie malodorante.

vers compost jardin bio

L’utilisation du compost

En tout cas, en remuant régulièrement et en faisant attention à l’humidité de votre compost, vous obtiendrez au final une matière de couleur noire, sans odeur. Votre compost sera mûr lorsque les matières initiales ne seront plus reconnaissables et que les vers rouges seront peu nombreux. Généralement, il faut compter 6 mois pour obtenir un compost parfaitement mûr.

À ce moment là, vous pourrez l’utiliser dans votre jardin pour toutes les plantes. Précisons également qu’un compost semi-mûr peut être utilisé pour certaines plantes, par exemple pour les tomates ou les courges. La présence de nombreux vers rouges caractérise un compost semi-mûr.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

id justo vulputate, risus elit. commodo Lorem non accumsan efficitur.